GOSSIP GIRL … AND MEN !

 

 

       

           GOSSIP GIRL … AND MEN !

 

 

 

Nous connaissons tous la célèbre série télévisée qui met en scène la jeunesse dorée New yorkaise. Ce qu’on retient toute de cette série (en plus des mecs bâtit comme des dieux) c’est biensûr les scènes de shopping à faire pâlir d’envie pretty woman !! Mais aujourd’hui j’ai envie de revenir sur ces fameux GOSSIP…

 

 

Les gossips… en France on dit « les potins », au Cameroun c’est « le Congossa », en cote d’ivoire on dit « Afférage », au Congo c'est "Songui songui"... Autant de termes, de mots, pour désigner la même chose l’art de raconter la vie des autres.

 

 

 

Parce que oui il parait que c’est un art qui a même été érigé en sport international ! Dans toutes les langues et de tout temps on a toujours aimé chuchoter à l’oreille de son voisin le dernier congossa à la mode. Je vous vois venir avec des phrases du style « moi je ne suis pas comme ça » ou encore « j’ai beaucoup de respect la vie privée des gens ». C’est probablement vrai la plus part du temps mais qui n’avait pas regardé les photos de notre cher président sur son scooter en route pour son rencart nocturne ???

 

 

Certains en ont fait un business à l’image de CLOSER, PUBLIC, VOICI… Ici ont assume pleinement notre voyeurisme. Vous avez aussi des pages facebook comme LA SCANDALEUSE qui s’est spécialisé dans l’afférage made in USA.

 

 

La curiosité humaine est insatiable, il ya donc fort à parier que les gossips ont encore de beaux jours devant eux d’autant plus qu’aujourd’hui la traque aux infos a de nouvelles armes (drones, micro espion, pirates informatiques…)

 

.... Affaire à suivre au prochain SONGUI SONGUI croustillant!

 

 

 

0 commentaires

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder ils s’habitueront. RENÉ CHAR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.

A te regarder ils s’habitueront.

RENÉ CHAR

 

 

 

Nous avons passé le cap de la nouvelle année ! Une nouvelle année qui vient avec son lot de souhaits, d’espoirs et d’incontournables résolutions.

 

 

A quoi avez vous choisi de renoncer cette fois ci ? A la petite cigarette d’après manger ? Aux petits gâteaux devant la télé ? Non je sais ! Vous allez vous mettre au sport… A ce propos savez vous que les salles de sport enregistrent un pic d’inscription chaque janvier mais curieusement, à la même période, l’indice de  fréquentation des salles est bien inférieur à ce pic ! Cherchez l’erreur…

 

 

Et si cette année on faisait la paix avec nos petites manies ? Si pour une fois on se disait que ce n’est pas si mal d’être imparfait ? C’est mal, TRÈS MAL de grignoter devant la télé ! Fumer TUE ! Donc arrêtons nos conneries. Mais pu… qu’est ce c’est bon ! Ce gâteau interdit a une saveur particulière justement parcequ’il est interdit. On oublie souvent que ce sont ces petites manies qui contribuent à faire de nous ce que nous sommes, des êtres HUMAINS faibles et imparfaits. Comme c’est bon et reposant de se laisser aller de temps en temps… le plus difficile reste de lutter contre la culpabilité.

 

 

C’est naturel de chercher à s’améliorer mais sachez que la volonté ne vient pas à date fixe. Et si on commençait pas être un peu plus indulgent envers nous et ceux qui nous entourent ? Pour ensuite gommer ce qui nous gêne tout en douceur.

 

 

Je souhaite commencer cette nouvelle année en partageant ma citation préférée avec vous

 

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder ils s’habitueront. »

                        RENÉ CHAR

 

Pour moi cette phrase est la version philosophique de « trace ta route » et elle résume parfaitement ma résolution de cette année. La différence majeure avec les années précédentes est que j’ai décidé de me pardonner de n’être que moi…

 

 

Je vous souhaite à tous une belle année 2016, qu’elle soit remplie de bonheur et qu’une certaine douceur de vivre vous accompagne tout le long !

 

Grace

 

1 commentaires

Cette pouffe qui porte la même robe que moi !


 















Cette pouffe qui porte la même robe que moi !


Nous avons toutes vécues ce moment « pré soirée de l’année ».

Nous voici donc invitée à LA soirée de l’année ; soirée à la quelle on se doit de porter LA ROBE DE L’ANNÉE. La robe en question doit dire « je suis sexy mais je ne fais pas exprès » tout en restant élégante.


Après des heures d’investigations poussées sur internet, dans les magasins et suite au défilé imposé à chéri, ça y est LE CHOIX EST FAIT !

Le jour « J » on se pomponne, on se rend à la fameuse soirée persuadée d’être la digne héritière de Naomi CAMPBELL et là SACRILÈGE ! Quelqu’un d’autre porte exactement la fameuse robe choisie avec tant de soin.

On peut toujours se consoler en se disant que la miss en face est complètement boudinée dans sa robe et que de toute façon on la porte mieux MAIS, le mal est fait.


Une fois les larmes séchées à l’aide de glace parfum caramel macadamia, il faut se rendre à l’évidence. Nous allons toute chez chez MAJE, MANGO, ZARA, MANOUKIAN… ils vendent des milliers d’exemplaires de la même robe ! Donc chacune d'entre nous a de grandes chances de vivre cette mésaventure.


Pour cette fin d’année jouez la sécurité misez sur les créations AFRICAN SECRET (ne pas être H&M comporte des avantages certains) !



5 commentaires

« Les larmes se ressemblent »


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

 





« Les larmes se ressemblent »

 

Ma plume se fait grave; grave et lourde comme la peine dans mon cœur. 

La tragédie que nous vivons à paris est loccasion de se rappeler que personne n’est à l'abri. Ces lames qui sont sur nos joues aujourd’hui doivent couler pour toutes ces villes meurtries à travers le monde car plus que jamais nous devons prendre conscience du fait que nos destins sont liés et terriblement similaires. 

Je ne suis pas poète, je laisse donc le mot de la fin à Louis ARAGON

 

«  Que ce soit Dimanche ou Lundi

Matin minuit midi

    Dans lenfer ou le paradis

    Nous dormirons ensemble » 

12 commentaires

                                Maries toi, fais des enfants, ne te prends pas la tête avec une entreprise !


Jai la chance d’avoir une passion. Une passion prend aux trippes c’est un moteur extraordinaire qui te booste et te permet de te surpasser. Quand cette passion devient une obsession, c’est à ce moment là qu’on comprend qu’on est cuit !

Mon obsession à moi c’est bien sûr mon AFRICAN SECRET. Au départ c’était juste une idée puis il a fallut structurer les choses pour pouvoir évoluer et travailler en bon et du forme. Ça été le début des emmerd…. ! Je me rappelle la 1ere fois que je suis allée aux impôts. J’ai été reçue au guichet par une femme. Je lui demande des explications concernant le mode d’imposition des entreprises, elle me répond du bout des lèvres, j’insiste et là elle me dit sur le ton de la confidence « mais pourquoi tu te fais chier ? Maries toi, fais des enfants et ne te prends pas la tête avec une entreprise »


J’étais tellement étonnée, interloquée que je me suis abstenue de répondre. J’ai simplement pris mes papiers et je suis rentrée chez moi.


Plusieurs fois, on a cherché à me donner l’impression que j’en demandais trop. Que je ne suis pas à ma place, que le fait d’être ambitieuse est une tare.


On nous dit qu’on est en 2015, les mentalités ont évoluées mais dans la pratique est ce aussi vrai ?

Un de mes frères ma dit un jour « une femme qui a les dents longue doit forcément manquer de douceur ». Les dents longues… comprenez une carrière. Le plus blessant c’est que cette phrase vient d’un homme trentenaire, érudit (avocat) qui prône la femme indépendante en société mais qui en réalité préfère le bon vieux schéma de l’homme qui va à la chasse et de la femme qui garde les enfants et prépare le gibier fièrement capturé par son mari.


Je vous avouerai que quelque part j’aime bien ce schéma parce qu’il a quelque chose de rassurant ; mais pourquoi choisir ? Pourquoi ne pas admettre que l’être humain et surtout la femme est complexe ? Pourquoi ne pas faire la paix avec cette dualité qui nous anime tous et prendre conscience qu’en fait c’est une force ? Une femme est une fille, une amie, une sœur, une amante, une confidente, une lionne (dans bien des cas). Si vous deviez choisir pourriez vous être UNIQUEMENT un seul de ces aspect ?


C’est tellement épuisant d’être ce que les autres attendent de nous que j’ai fait un choix. J’ai choisi d’être égoïste en étant simplement moi. Alors je pleure, je crie, ensuite je pleure à nouveau. Je me bats comme la lionne que la vie m’a appris à être, j’aime avec toute la passion dont les femmes sont animées et oui je fait chier le monde avec mon AFRICAN SECRET donc QUI M’AIMES ME SUIVE !


G

2 commentaires

      LA MODE ETHNIQUE: PHÉNOMÈNE PASSAGER OU VÉRITABLE RÉVOLUTION?1ère Partie






















Créations KOKOMINA



Quand on parle de mode ethnique et plus particulièrement de mode africaine, on visualise souvent des vêtements colorés et excentriques. Ceux qui font le choix de s’habiller ainsi affichent clairement leur singularité ; mais, lorsque cette singularité devient une revendication, parlons-nous toujours de mode ou devenons-nous militants?


Bien souvent les points de vue divergent en fonction des pays, voir des régions du monde. En Afrique, on porte du pagne (tissu africain) parce que………………. en fait c’est tellement ancré dans les mœurs que la question ne se pose même pas! Le must c’est plus tôt de porter des vêtements qui viennent de « l’autre coté ».


« L’autre coté »* (comprenez l’Europe, l’Amérique…) est prit pour modèle. C’est l’icone absolue à copier pour être « IN ». Aujourd’hui cet « autre coté » se tourne vers nous et notre bon vieux tissu africain devient plus tendance que jamais!


e7423b1c06a135f1c02a5b7f4ae777f7

Création BURBERRY

L’imprimé africain fait donc une apparition très remarquée sur les podiums haute couture de maisons prestigieuses tel que « OSCAR DE LA RENTA », « BURBERRY » ou encore « JEAN PAUL GAULTIER ». Cette intrusion a notamment participé à l’éclosion de la style STELLA JEAN, de la marque BOXING KITTEN et de bien d’autre.


1-stella-jean-fall-2014

Création STELLA JEAN

 

Ceci dit, l’imprimé africain est-il « l’intrus de la mode » ou occupe t-il la place qui lui revient de droit?


Au vu des millions d’expatriés que compte « l’autre coté », l’intérêt commercial de la mode ethnique n’est plus à prouver. Par son histoire, les U.S.A possèdent une communauté « d’africain américain » importante. A la suite de stars comme Oprah WINFREY ou Morgan FREEMAN, des milliers de personnes font des test ADN pour remonter le fil de leurs origines. Ainsi, les stars hollywoodiennes commencent à afficher leur appartenance culturelle notamment grâce au tissu africain; celui-ci de vient donc un en jeu commercial pour certain et un cri de guerre pour d’autre.


caegro1xiaekvol

Beyoncé porte DEMESTIC NY

Le monde porte le tissu africain juste pour le fun ou pour défendre ses convictions? Sans doute un peu des deux. Dans tous les cas, je salue le voyage de cet imprimé qui n’est pas prophète chez lui mais crée des émules partout ailleurs.


Manu.


*L'autre coté: expression utilisée au Cameroun pour designer le reste du monde

18 commentaires

mon african secret

 

Deux ans, deux ans déjà !!! Si il s’agissait d’un enfant on dirait « Que le temps passe vite !! qu’est ce qu’il a grandiiiiiiii ». Certes le chemin est encore long et une entreprise n’est ABSOLUMENT PAS comparable à un enfant MAIS « Que le temps passe vite!! Qu’est ce qu’elle a grandiiiiiiiiiiii »

 

Il ya deux ans naissait AFRICAN SECRET la marque de prêt à porter féminin qui démocratise l’imprimé africain. Depuis, mon équipe compte trois artisannes supplémentaires à temps plein, et nous avons conclu des partenariats avec des enseignes tels que LA REDOUTE ou encore SPARTOO.

 

African secret est l’aventure de ma vie, une aventure humaine faite de rencontres, de joies, d’échecs, de minis dépressions surmontées avec l’aide précieuse de pot de glace (parfum caramel macadamia)

Malgré tous les obstacles je m’accroche, je continue à rêver, à me dire qu’un jour cette petite pousse sera une grande.  Peut être suis-je maso ??? Et bien non, il parait que c’est cela être ENTREPRENEURE.

 

Ce blog sera donc un exutoire. Je viendrai pousser mes coups de gueules, partager des astuces beauté, mode, bon plan… et surtout partager ce rêve qui pour l’instant est le mien (mais qui je l’espère deviendra toujours plus réel grâce à vous); rendre le tissu africain aussi populaire que le jean !

 

Grace, créatrice d'African Secret

1 commentaires

Princesse recherche PRINCE CHARMANThomme imparfait

finalement c’est pas grave…

Ah les contes de fées !!! Cendrillon et compagnie qui nous font croire que la vie et parfaite, que le bien triomphe toujours du mal, qu’on vivra heureux et qu’on aura beaucoup d’enfants !


Quand vers l’âge de 13 – 14 ans on commence à douter sérieusement de cette prophétie universelle, là arrive les HARLEQUINS.

Ah les HARLEQUINS !! Je me revois rentrer de l’école dégoutée parce que le mec le plus cool du collège ne me calcule pas et me plonger en cachette dans mon harlequin. L’histoire est souvent la même, un mec canon, attentionné, gentil, riche qui regarde UNIQUEMENT les qualités de cœur de la fille que personne ne remarque au 1er coup d’œil mais qui se révèle exceptionnelle.


Qu’est ce ça fait rêver ! Eh bien c’est justement leur fonction ! Faire rêver, vendre du rêve et donner de l’espoir. Cet espoir qu’un jour toi aussi tu trouveras ton prince charmant.


Transposé dans notre réalité, sommes nous toujours capable de reconnaitre ce fameux prince ?


 Ici, le prince grand et athlétique mesure en fait 1,65m et regarde les autres faire du sport (merci CANAL et BEING SPORT), le cheval blanc est une carte imaginR et le château un appart en coloc ou un studio.

Tout à coup il a l’air bien loin notre prince ! Pendant des années on a lu, on a cru, on a recherché du vent ? On nous a pipoté et en plus ils se sont enrichis sur notre dos ? Eh bien oui ! Oui le rêve fait vendre et oui ces industries prospèrent grâce à notre naïveté.

Mais, il faut rêver ! Je reste malgré tout une fervente rêveuse parce qu’une vie sans rêves est triste et fade ! Les rêves sont indispensables ceci dit, il faut rêver avec on temps et trouver de la beauté dans les imperfections.


La vie est faite de choix. Je trouve cette phrase horriblement vraie parce que notre avenir est basé sur une succession de choix et d’actes posés à tel ou tel moment de notre vie. Ce prince imparfait vous apporte t-il un sentiment de sécurité ? Vous écoute t-il blablater pendant des heures au sujet de l’amie de la petite sœur du frère de votre collègue qui vous a saoulée ?


On oublie de nous dire de regarder les choses dans leur ensemble parce que même avec son navigo il vous amène au ciné ou en boite (version moderne du bal) et réussi souvent à vous faire passer une super soirée !